• Vous aimez porter mêler bijoux en argent et bijoux en or ? Alors pourquoi pas à table ?

     

     


    votre commentaire
  • - Pourquoi dit-on "mettre la table" ?

    Parcequ'au Moyen-âge, on mettait réellement la table puisqu'on installait des tréteaux sur lesquels on posait des planches.

    - Pourquoi dit-on "mettre le couvert" ?

    Jusqu'au VXème siècle, il était d'usage de servir "à couvert" c'est à dire de recouvrir les plats d'une serviette blanche pour montrer qu'on avait pris toutes les dispositions pour éviter que les invités ne soient  empoisonnés. L'expression "mettre le couvert" vient donc de là.

    - D'où vient l'expression "entre la poire et le fromage" ?

    Au Moyen âge les seigneurs commençaient par manger toute sortes de rotis mais ne buvaient rien en accompagnement (même pas un verre d'eau). Venaient ensuite les poires (les fruits les plus répendus en Europe à l'époque). Elles servaient de légumes et de désaltérant. Ce n'est qu'après et dans cet ordre précis que l'on buvait du vin, non pas pour étancher sa soif mais pour le goûter avec le fromage.

    - Pourquoi trouve-t-on des couteaux avec un bout rond ?

    Non, ce n'est pas pour que les enfants ne se blessent pas. En fait c'est parceque le Cardinal de Richelieu, irrité que que les gentilshommes se curent les dents à table demanda à son coutelier d'en arrondir les bouts.

    - A propos du cure dent  :

    Les Romains le considéraient comme un outils indispensable. Il était à l'époque en ivoire, en or ou en argent. En France au XVIIème siècle une personne bien éduquée se rinçait la bouche avec du vin et utilisait ensuite un cure dent fabriqué dans des bois parfumés comme le le rosier. Il existait des cuillères dont le manche se dévissait et cachait un cure dent.

    - D'où vient l'expression "Tchin Tchin" :

    Au Moyen âge l'empoisonnement dans la nourriture ou dans les boissons était une pratique fort répendue. Echanger un peu de son breuvage avec une autre personne était donc considéré comme un signe de confiance mutuelle. Le premier buveur commençait donc par cogner son verre contre celui de l'autre (les verres étaient presque pleins) de façon qu'une partie du liquide tombe dans l'autre verre (premier Tchin). Le second buveur lui rendait la politesse (second Tchin). Avec le temps, la pratique de l'empoisonnement s'est perdue (si, si) et la confiance est donc revenue. On ne remplit donc plus les verres et l'on trinque qu'une seule fois et sans brutalité. Il est curieux de constater que pendant les années 70, cette coutûme a eu tendance à se perdre et a été remplacée par le lever de verre à "l'américaine". Depuis les années, la tradition est repartie, allez donc savoir pourquoi ?...

    - Connaissez-vous l'histoire de la fourchette ?

    Au Moyen âge toujours, la fourchette n'avait que deux dents et était un objet aussi rare que luxueux avec un manche en cristal ou en ivoire. Jusqu'au milieu du XVIIème siècle en France, on mangeait avec ses doigts. La fourchette fut introduite par la Reine Catherine de Médicis au XVIème siècle et apparut à la table de son fils le Roi Henri III. Mais elle était déjà utilisée par la noblesse vénitienne.

    - Connaissez-vous l'histoire de la nappe ?

    La nappe médiévale, placée sur une planche à traiteaux était recouverte d'une pièce de tissu appelée "doublier" destinée à s'essuyer les mains et la bouche. Elle fut remplacée remplacée par une longue pièce de toile posée sur les bords de la nappe. Dans la maison du Roi, les nappes étaient conservées par un officier qui avait le titre de "Garde nappe". Les nappes étaient parfumées avec de la lavande et étaient gardées dans un coffre en bois fermé à clefs. Vers 1850  arrivèrent sur les tables bourgeoises des nappes ornées de broderies . Au début du 20ème siècle, la richesse d'une maison s'évaluait aussi à l'importance des piles de nappes et de serviettes possédées.

      

    (Source : restocours.net)

      

     

     

     


    1 commentaire
  • Une jolie surprise que cette très jolie table dressée par Côme. Il a été inspiré par la superposition des matières : deux chemins de table posés l'un sur l'autre, une serviette en papier sous des assiettes transparentes, le tout sur des tons noir, gris et blanc. Très raffiné !

    Lui aussi se met à détourner les objets avec un broc à eau devenu bougeoir.

    Le dessous de plat rond est quant'à lui posé sur un set de table rond argenté glissé sous le chemin de table.

    Trop fort cet ado !


    votre commentaire
  • Quel centre de table choisir ?

    Tout dépend de la forme de votre table (ronde, carrée ou rectangulaire) et nombre d'invités (donc l'importance de la table). Vous pouvez dans le cas d'une longue tablée, disposer tout du long plusieurs centres de tables bien sûr identiques pour un ensemble harmonieux.

    Votre autre critère de choix doit aussi être le thème de la soirée : on pourra choisir un centre de table composé de fleurs, d'un ou plusieurs objets, de bougies, de leds, de guirlandes ....

    Enfin, votre centre de table doit être en accord avec l'ambiance générale de votre table : moderne ou rétro, romantique ou pas et en respect avec la tonalité des couleurs.

    Et n'oubliez jamais, le centre de table ne doit pas géner les invités qui doivent pouvoir se voir et se parler sans difficulté. Si vous choisissez un centre de table haut (chandelier, vase) il doit être fin ou transparent.

    Enfin, pensez à la sécurité : les bougies restent dangereuses, si vous faites une composition elle ne doit pas être plus ou moins bancale car vous ne devez pas courrir le risque de mettre le feu à la tablée (et n'oubliez pas d'éteindre les bougies avant d'aller vous coucher).

    Attention aux bougeoirs fantaisie et peints : j'en ai déjà acheté un ... qui a pris feu ! Donc surveillance impérative et pas de bougies près d'une fenêtre ou dans un endroit où le vent pourrait les faire tomber.

     


    votre commentaire
  • Ce blog est destiné à toutes celles et ceux qui aiment dresser de jolies tables que ce soit pour un anniversaire, un mariage, une fête, un repas en amoureux ou un repas de famille.

    Vous pensez ne pas avoir assez de moyens pour changer la déco de votre table régulièrement ? Détrompez-vous, vous verrez ici que l'on peut détourner des objets et que varier parfois quelques détails donne l'impression d'un grand changement.

    Pensez aussi à emprunter la vaisselle, les nappes ou encore les couverts à votre famille. Ils se prêtent souvent au jeu avec plaisir.

    Enfin, ce blog n'a pas pour vocation d'être parfait. Mon propos n'est pas de dresser des tables dans les règles de l'art. Vous trouverez ici une rubrique avec des conseils et traitant des erreurs à éviter, mais que les puristes me pardonnent, je respecte rarement les règles trop strictes à mon goût et qui m'empêcheraient de m'amuser.

    Vous organisez un dîner ou un grand évènement et vous avez besoin de conseils ? N'hésitez pas à me contacter via ce site. 


    13 commentaires
  • N'hésitez pas à visiter le site "MARMITON" on y trouve beaucoup de recettes essayées et approuvées par les internautes.

    Menu orange :

    A l'apéritif : velouté de Potimaron - crevettes au curry sur pics le tout accompagné de sangria blanche (avec plein de rondelles d'oranges). Merci Claude !

    Un coktail sans alcool ? Pensez au jus de carotte ou de mangue.

    Entrées : Verrines de rillettes de saumon et crevettes et pour décorer sur le dessus quelques oeufs de truite.  Tarte au foie gras et aux mangues.

    Plat :

     Dés de dinde au curry cuits au four dans un potimaron.

    Choix par couleur

     

     

     

     

     

     

    Dessert : Gâteau à l'orange  ou oranges givrées.

     

    Menu rose :

    A l'apéritif : J'ai trouvé des feuilletés apéritifs tout roses à accompagner :

    - d'un COSMOPOLITAN (25 ml de vodka - 25 ml de triple-sec - 20 ml de jus de citron vert - 1 trait de jus de citron vert - 1 trait de jus de canneberge (juste pour teinter en rose). Allez on shake le tout et on sert ce nectar dans un verre à martini glacé (cocktail de Toby Cecchini).

    - ou d'un coktail sans alcool (130ml de pur jus de pamplemousse rose, 50ml d'eau gazeuse, 1 cuil. à café de sirop de grenadine, 1 boule de sorbet au citron).

     

    Entrée : Verrines de beteraves au fromage blanc (donc un mélange tout rose).

    Choix par couleur

    Plat : Jambon à la crème et au Wisky accompagné de purée de PDT violettes.

    Dessert : J'ai choisi de faire un framboisier que j'ai recouvert de pâte d'amande et décoré avec des meringues roses et des fraises tagada roses, mais on peut faire un Tiramisu aux fruits rouges et biscuits de Reims (les fraises mélangés au mascarpone donneront la couleur rose).

     

    Menu rouge :
     

    A l'apéritif : mini brochettes de tomates cerises, jambon de parme et radis, minis ramequins de velouté de betterave à l'ail et à la crème, chips rouges.

    Et comme boissons : martini rouge, bière à la cerise, jus de tomate ou de fruits rouges, sangria rouge.

    Entrée : Piquillos farcis.

    Plat : Poivrons farcis (n'hésitez pas à mettre du couscous épicé à la place du riz au fond de chaque poivron, c'est bien meilleur !)

    Fromage : Chèvre piqué de baies rouges et accompagné de salade (chicorée rouge) avec oignons rouges et fruis rouges secs.

    Dessert : tarte aux framboises, aux fraises, tiramisu aux fruits rouges.

     

    Menu vert :

    A l'apéritif : verrines de petits pois à la menthe, cubes de concombre sur pics tout simplement salés, petites boules de fromage frais roulées dans la ciboulette, cacahouètes ou chips au wasabi, gros cornichons aigres-doux, guacamole, tapenade verte sur toasts.

    Boissons alcoolisées : Mojito, punch vert,  jet 27, absinthe (la fée verte).

    Mais attention l'abus d'alcool est dangereux pour la santé !

    Boissons non alcoolisées : menthe à l'eau, canettes de soda vertes, granité de citron vert, bouteille de perrier sur la table. Ou un cocktail  : mixez deux kiwis, ajoutez50 ml de thé vert, 1/4 de zest de citron, 1 cuil à café de sucre en poudre et une rondelle de citron vert.

    Vous pouvez décorer vos verres avec des tranches de citrons verts ou de pomme verte.

    Entrées : gaspacho de tomates vertes et concombres, asperges vertes, avocats, salade césar aux courgettes, terrine de légumes verts ...

    Plats : Escaloppes de volaille en habit vert (feuilles de laitue cuites) accompagnées de haricots verts sautés, tagliatelles vertes ou autres pâtes vertes, choux vert farci, quiche au vert de blette et féta, quiche aux épinards et au parmesan ...

    Pensez aux herbes fraiches : menthe, ciboulette, persil, romarin pour la déco de vos plats et pourquoi pas ... de la table.

    Fromages : LANDANA au pesto vert, SCHABZIGER accompagnés de salade verte bien sûr.

    Desserts : Brochettes de kiwis grillés, glace à la pistache, cake au thé vert (ajoutez un bouchon de curaçao bleu à la pâte jaune qui deviendra donc ...verte), pommes vertes, cookies yaourt/menthe, sorbet citron vert, sorbet menthe, glace à la pistache, macarons verts.

     

    MENU BLANC :

    A l'apéritif : oeufs de caille, minis boudins blancs, rillettes de maquereau, mini endives avec sauce au yaourt.

    Entrées : salde de coeur de palmiers, demi fenouils farçis au fromage frais.

    Plats : boudin blanc, riz blanc, gratin de poireau et chèvre ou de chou-fleur, poissons blancs, noix de st jacques.

    Fromages : il y en a tant !

    Desserts : lychees, riz au lait, vacherin, cheesecake.

     

    MENU JAUNE :

    A l'apéritif : sangria blanche (avec vin blanc) des pêches blanches et plein de rondelles de citron.

    Boissons non alcoolisées : sodas type orangina, jus d'ananas ... 

    Entrées : citrons farçis au thon, minis soufflés au fromage.

    Plats : poulet aux citrons confits servi avec du riz à l'orientale (c'est le curcuma qui donnera la couleur jaune) ou de la polenta.

    Dessert : tranches d'ananas rôties au rhum, tiramisu au citron, citrons glacés, crème mangue/lait de coco.

     

    MENU NOIR :

    A l'apéritif : minis boudins noirs, oeufs de lympe noirs, olives noires, tapenade noire sur pain danois noir, billes de chèvres enroulées dans du sésame noir.

    Boissons : de l'ERISTOFF BLACK qui est un cocktail avec de la vodka, de la mûre, de la myrtille et du cassis ou du champagne mais servi dans des flûtes noires.

    Un coktail non alcoolisé  ? jus de mûre et de myrtille ... mais sans la vodka !

    Entrées : boudin noir, soupe de haricots noirs, caviar (mais il faut le budget !)

    Plats : civet de sanglier (mariné au vin noir du sud ouest), poulet cuit au four au chocolat, moules, boudin noir, chipirons à l'encre de sèche. Pour l'accompagnement : riz noir, aubergines grillées.

    Fromages : fromage de chèvre Valençais (en forme de pyramide noire), mais pouquoi ne pas couvrir un chèvre de rondelles d'olives ?

    Desserts : raisin noir, tarte aux myrtilles, mousse au chocolat noir, dôme glacé au chocolat noir, gâteau au chocolat (à essayer le gâteau à la poudre d'amandes et pralin - sur Marmiton)

     

      

      

     

     

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  • Une table marron et vert d'eau, toute simple dans un esprit "zen"

    Ici j'ai plié les serviettes en forme de fleur de lotus. N'hésitez pas à mettre quelques touches de couleur fluo sur une table un peu sombre, elle en gagnera en gaité !

    Vous voyez ici que l'on peut parfaitement mettre deux verres qui ne sont pas du même service. J'ai simplement ici veillé à ce qu'ils soient de la même forme "tulipe" et qu'il y en ait un plus grand que l'autre.

    Les petits pains posés à gauche de l'assiette sont un choix délibéré car leur couleur et leur forme se marient parfaitement bien avec la déco et la sobriété de la table.

    Ici j'ai utilisé de petites cuillères en bois comme marque place.

    Voici une autre possibilité avec de mini boules en osier et du papier cartonné de deux couleurs découpé avec des ciseaux crantés.

    Choix par thème

    La déco de la table basse reste bien sûr en accord et est très minimaliste.

    Très fière de mon petit apéro je vous le présente car en accord avec notre thème, et surtout à l'unanimité délicieux !

    Vous souhaitez customiser vos verres ? Rien de plus facile : enrouler autour du pied un peu de raphia de couleur sur un fil de laiton très fin ! (On en trouve dans les magasins de déco pour les fêtes).


    votre commentaire
  •  

     

    Un petit détail qui peut tout changer : ici des galets turquoise, des verres différents et des bougies turquoises elles aussi.


    votre commentaire
  • Voici quelques conseils (qui n'engagent que moi) pour que votre soirée ait les meilleures chances de bien se dérouler :

    En principe je fais donc le choix de :

    - Préparer le plan de table à l'avance (cela évite que mes convives restent béats devant la table en se demandant où ils vont bien pouvoir s'asseoir ... pendant que le plat brûle au four !)

    - Je préfère choisir des plats à préparer un peu à l'avance et à laisser mijoter ou bien à réchauffer, tout simplement parceque si je passe tout mon temps en cuisine pendant le repas, je ne profite pas de mes invités.

    Pensez à bien accueillir vos invités :

    - Chacun doit être accueilli à la porte dès son arrivée (pas question d'être en train de se coiffer dans la salle de bain pendant que les gens vous attendent dans l'entrée).

    - C'est à vous que revient le plaisir de présenter les gens qui ne se connaissent pas entre eux, pas à eux de faire la démarche de s'auto-présenter. Essayez dans la mesure du possible de leur fournir un sujet d'intérêt commun : "Fab, voici Emmanuelle qui tout comme toi adore le Rock'roll" ou "Hélène je te présente Mumu dont le fils joue au foot tout comme le tien".

    - Lorsque vos amis ont la gentillesse de vous couvrir de fleurs, mettez les de suite dans un vase que vous poserez bien en vue dans le salon. Si vous laissez les fleurs dans leur papier d'emballage ou posées dans un coin, ils risquent de le prendre très mal !

    - De même toute bouteille de vin ou autre boisson, toute boite de chocolat ou autre produit comestible doit être ouvert et goûté au cours de la soirée. Ne gardez pas ces produits pour un autre festin ... cela fait vraiment désordre.

    Pour l'anecdote, un de mes invités avait un jour apporté sa propre bouteille de Whisky ... déjà entamée ... et est reparti avec en fin de soirée ! Inutile de vous dire que je n'ai jamais réinvité ce goujat !

    - J'aime bien mettre un peu de musique d'ambiance en fond sonore, mais là, impossible de contenter tout le monde. Le mieux est donc de préparer une compilation à l'avance (voir la rubrique "playlist" pour quelques propositions). Si possible pensez "musique apaisante" et évitez le Hard Rock.

    - Enfin, le café et le thé se servent si possible au salon (si vous en avez un) et non pas à table.

    - Vos invités viennent avec des enfants en bas âge ? Mieux vaut prévoir une chambre ou ils pourront jouer voire  dormir pendant que leurs parents profitteront du repas.

    - Et pour finir, n'oubliez pas de racompagner chaque invité à la porte lors de son départ.

     

      

     


    1 commentaire
  •  Voici ma troisième table pour Halloween. Je n'ai pas utilisé la couleur orange pour changer de mes deux autres tables. 

    L'idée était de mettre le plus de noir possible : j'ai récupéré le cadre d'un tableau que j'ai repeint en noir brillant et j'ai utilisé des couverts noirs.

    J'ai entouré des bougies couleur crème de ruban de satin noir et bien sûr baissé toutes les lumières dans la salle à manger pour créer une atmosphère .... inquiétante !

    La nappe dorée donnait un petit air chic à ce "magasin des horreurs" ainsi que les quelques roses fânées bien entendu ...

    Le dessin sur la bouteille de verre a été imprimé à partir d'Internet, découpé puis scotché. J'avais bien sûr choisi du vin "rouge sang".

    Les marque-places glissés entre les deux de la fourchette sont aussi des dessins imprimés à partir du web. 

    Les ossements et le rat ont été achetés chez "Fêter et Recevoir".

    Et pour le dîner ?

    Pour réaliser cette entrée horrible, emballez simplement un crâne en plastique avec du papier de cuisine transparent. Le jambon de Bayonne collera tout seul au plastique.

    En plat de résistance lavez et videz des potimarrons que vous remplirez de fromage (les mêmes que pour la fondue), d'ail, de ciboulette et de crème liquide (environ 200 ml pour une courge de 20cm de diamètre). Salez, poivrez et enfournez à 180° 50mn pour ce potimarron. Délicieux ! Le goût de châtaigne de la chair de cette courge se marie maléfiquement bien au fromage.  

    Réalisez le gâteau de votre choix puis décorez le à l'aide de pâte à sucre et de colorant alimentaire rouge.

    Et surtout, n'oubliez pas les bonbons !

    Il ne vous reste plus qu'à profiter de la soirée

    en maléfique compagnie ! ....

     

     

     


    votre commentaire
  • Allez, une petite soirée au Portugal entre amis pour un peu de dépaysement !

    Tout d'abord toutes mes excuses à nos amis portugais car j'avais prévu de mettre en vases des œillets rouges en hommage  à la Revolução dos Cravos mais je n'en ai pas trouvé sur le marché. J'ai donc acheté des Freesias.

    Ces fleurs de par leur forme donneront un effet très moderne à vos compositions. Très colorées, elles me semblaient idéales pour ma table portugaise que j'ai voulue simple et gaie.

    Ce rafraîchisseur à vin a été acheté à Lisbonne.  En fait, je l'ai utilisé ici pour mettre l'eau mais dans une bouteille de vin (à cause de sa couleur verte pour qu'elle soit en accord avec mes petits vases).

    Le truc du jour : pour décoller facilement les étiquettes des bouteilles plongez-les dans de l'eau chaude puis frottez le résidu de colle avec un chiffon imbibé d'un peu d'alcool à brûler. Il ne vous reste plus qu'à rincer.

    Vous apercevez sur la table un carreau très coloré acheté dans une boutique de souvenirs dont je me servirai de dessous de plat.

    J'ai disposé à gauche de chaque assiette un petit pot rempli d'un mélange d'huile d'olive vierge extra, de citron, de persil frais et d'ail pour les invités puisses le verser à leur convenance sur leurs pommes de terres ou leur thon cuit à la plancha.

    N'oubliez pas le petit verre à Porto ! 

    En centre de table, une multitude de petits vases. J'ai gardé des mini bouteilles de vin, des petites bouteilles de vinaigre balsamique ... Une seule tige par vase pour un effet moderne. L'idée peut être sympa pour une grande tablée (mariage, anniversaire ...) à moindre frais ...

    Qu'aurait été ma table portugaise sans ces fameux coqs en céramiques (symbole de foi, de justice et de chance) ? L'emblème de Barcelos est devenu un des symboles touristiques les plus connus du pays. Tire-bouchons, décapsuleurs, bouchons, il y en a pour tous les goûts.

    J'en ai même trouvé de tout petits pour mettre en déco devant chaque assiette (j'aurais d'ailleurs pu y glisser une étiquette avec le nom de chaque invité entre le cou et le plumage).

     Pour présenter les serviettes en papier j'ai simplement imprimé le menu (en portugais, merci Google traduction) sur des bandes de papier que j'ai repliées de part et d'autre de la serviette disposée en longueur. 

    Et sur la table basse : un seau à champagne rempli de glaçons et de feuilles de freesias.

    Bon je récapitule : une fleur et une feuille dans chaque petit vase, les tiges non ouvertes sous l'étiquette du menu et les feuilles restantes dans le seau à champagne : rien ne se perd .... 

    J'aime beaucoup ce vin rosé pétillant portugais (et la forme de la bouteille). J'en ai donc rapporté dans mes bagages, mais sachez qu'on en trouve à Carrefour .... (pfffffff  sarcastic). 

    De délicieuses recettes portugaises ?

    Je vous conseille le blog : tascadaelvira.blogspot.fr

     

     

     


    votre commentaire